Communication nuts-STeauRY colloque IAHS 2022

19 mai 2022 par Super Administrateur
Communication centrée sur la cascade d'azote à l'échelle nationale pour la situation actuelle, et pour deux scénarios agro-écologiques à l’horizon 2050

Les flux excessifs d’azote (principalement sous forme de nitrates), des surfaces terrestres vers les zones côtières, sont les principaux responsables de l’eutrophisation côtière. La distance entre les sources de nutriments et leurs impacts est l’une des difficultés rencontrées pour lutter contre l’eutrophisation.

Nos travaux visent à modéliser la cascade d’azote à l’échelle nationale, pour la situation actuelle et en fonction de différents scénarios agricoles/alimentaires. Les surplus d’azote actuels (2015-2019), et ceux des scénarios sont calculés via la méthode GRAFS (Generalized Representation of the Agro-Food System). Ces surplus sont introduits dans la plateforme de modélisation pyNuts-Riverstrahler, qui permet de calculer les transformations de l’azote le long du réseau hydrographique. Les sorties du modèle ont une résolution spatio-temporelle fine, ce qui permet de représenter la variabilité spatio-temporelle des concentrations et des flux d’azote sur le territoire français.

Ces résultats de modélisation dans les principaux bassins versants français, seront présentés par A. Casquin au prochain colloque IASH de Montpellier, pour la situation actuelle, et pour deux scénarios agro-alimentaires à l’horizon 2050.

A lire aussi